Comprendre machine "Feiler"

Ce sujet a 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Richard Hoffer, il y a 2 mois et 2 semaines.

  • Créateur
    Sujet
  • #1917

    Fumble
    Participant

    Bonjour,

    Je suis nouveau sur le forum.
    Je viens de commencer des études en ingénierie mécanique, et les calculatrice mécaniques m’ayant toujours intriguées (sans que je puisse mettre la main sur une seule), je suis devenu tout fou quand j’en ai trouvé une à levier ce matin chez mes grand-parents.

    Je me suis donc attablé, et j’ai essayé de comprendre comment l’utiliser.
    Au final, le fonctionnement des touches n’est pas bien compliqué. Mais je suis tombé sur un problème incompréhensible : des fois ça marche, et des fois pas.
    Je m’explique. Entrer un nombre et un signe derrière (+, -), puis tourner le levier, ces opérations fonctionnent. Recommencer avec d’autres nombres et signes, pas de problème.
    Le hic apparaît quand j’essaie d’obtenir le résultat. Des fois il s’affiche : le levier va jusqu’au bout et le système tenant le papier pivote pour « se faire encrer », et des fois la machine bloque : levier et système parcourent la moitié du chemin, puis le système se bloque, et le levier continue, mais on sent plus de pression car il entraîne un gros ressort (qui a l’air comme prévu pour).

    Je me suis demandé si ce n’était pas un problème normal de mécanique, quand on dépasse un nombre trop grand il ne peut pas s’afficher : 9999999.99+37.54 s’affichera pas. Mais en essayant de remettre la somme à zéro, le levier bloque de la même façon.
    Et ensuite de temps à autre, je ne sais pas par quelle manipulation, tout reviens en ordre : je peux remettre à zéro, obtenir mes résultats, avoir le levier qui n’entraîne plus le gros ressort et qui fonctionne convenablement …

    Alors, voici ce que j’ai / je sais :
    – Je n’ai pas trouvé de notice (je regarderai la prochaine fois).
    – Marque : « Feiler », numéro de série (je suppose) : 39201
    – La machine n’a pas servi depuis environ 25-30 ans, mais sous le capot – la seule chose que j’ai démontée – le mécanisme a l’air intacte et encore relativement bien graissé.

    J’ai donc entrepris de faire des recherches, mais je n’ai rien trouvé. Ensuite, je ne suis pas – et de loin – le meilleur chercheur sur web, donc il est possible que vous trouviez quelque chose.

    J’ajoute quelques photos pour plus de détails (la machine, sous le capot, et le numéro de série).
    Merci d’avance pour l’aide que vous pourrez m’apporter.

    Machine

    Sous le capot

  • Auteur
    Réponses
  • #1921

    Richard Hoffer
    Modérateur

    Bonsoir . Monsieur Willy FEILER est le fondateur de la St. à Berlin. Je ne l’est pas trouvée dans le catalogue Feiler Werke il est donc possible que ce soit une fabrication Italienne? Ce modèle est la version la plus simple de ces petites additionneuses faites pas de nombreuses marques dans un grand nombres d’exemplaires . La multiplication se fait donc par « répétition » la touche X bloquant le chiffre inscrit en ajoutant 0 on fera les dizaines et un 0 en plus les centaines etc. Elle n’a pas de  » solde négatif  » donc 0 moins 1 = les 9 et non -1 en rouge. Une autre touche est surement une touche sans calcul pour mettre un N° référence ou une date.  Le levier de fonction à un cliquet anti retour il faut donc que celui-ci arrive en fin de course pour revenir normalement. Pour le reste Jean-Marie vous à tout dit – bombage au dégrippant et surtout faire travailler la machine

    richard

  • #1920

    Fumble
    Participant

    Bonsoir,

    Merci pour votre réponse, j’ai ajouté un peu de dégrippant, le système a l’air de fonctionner sans aucun problème.
    En effet, et au fond c’est logique, les grands nombres entraînent une grosse demande dans le levier.

    Pour ce qui est des retenues, ce n’était pas ça. J’ai remarqué – quelle belle technologie ! – que faire « 12 – » donnait 99.88, et que faire 9999999.99 + 12 donne 9999900.11. Ce décalage de nombre est merveilleux !

    La machine n’a pas été abandonnée dû au fait de l’usure, mais a bien été délaissée pour des versions, imprimant toujours, mais électroniques donc plus simples.

    Je garde ma petite curiosité face au levier maléfique qui bloquait. Mais si c’est bien dû à l’ancienneté du mécanisme, il faudrait le connaître parfaitement pour découvrir le fin mot de l’histoire.

    Merci encore.

  • #1919

    jmhardy
    Modérateur

    Bonjour

     

    La machine n’a pas tourné depuis 25/30 ans : Donc l’huile a pu figer principalement là ou c’est sa place de travail, dans les paliers ou les articulations, et une telle machine est un juste équilibre de force entre différentes pièces, des ressorts etc.

    Il suffit d’un petit levier discret qui ne répond pas complètement à un ressort pour bloquer le tout etc.

    L’utiliser avec de grands nombres demande un plus gros effort pour tout entrainer et cela peut aussi suffire à bloquer.

    Un fonctionnement en douceur avec un petit coup de dégrippant peut aider cette vieille dame à soigner ses rhumatismes, mais surtout ne démontez pas si vous ne souhaitez  pas avoir à l’avenir une collection de pièces détachées inutilisables.

    Par petits essais, peu à peu, elle doit pouvoir reprendre vie si elle a été délaissée, et non par suite d’une usure ou d’une casse.

    Patience et bon courage

    Jean-Marie

     

     

  • #1918

    Fumble
    Participant

    En fait pour le numéro de série, j’en ai vu un autre « frappé » dans une pièce en métal cette fois : DM4244.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.